Partagez | 
 

 1 • Métamorphes: Qui sont ils?

Aller en bas 
AuteurMessage
The Watcher
avatar

Messages : 207

MessageSujet: 1 • Métamorphes: Qui sont ils?    Sam 11 Aoû - 9:43

Introduction
 

Origine
L'origine des métamorphe est inconnue, mais n'est pas une mutation récente. Le gêne à l'origine de leur transformation semble avoir toujours existé et être simplement une évolution légèrement différente des gènes du classique homo sapiens, on pourrait les qualifier d'homo lupus. Les populations de métamorphes suivent la même répartition géographique de base que les animaux de la même espèce. Ainsi, trouver un ours polaire au milieu du désert du Sahara est très peu probable, à moins qu'une famille d'Inuit y ai immigré à un moment donné. Cependant, au vu des caractéristiques de l'animal, celui-ci souffrirait de la vie dans un tel milieu.


Généralité
L’existence des métamorphes n'est pas connue du grand public, ni officiellement de quelque façon que ce soit. Pour les humains, ils ne sont qu'une légende urbaine ou mythes entre les loups-garous et le big foot.

Cependant, il peut arriver que leur existence soit connue de certains humains qui en aurait rencontré (âme sœur famille mixte, situation d'urgence). A une époque, ceux-ci auraient été éliminés sans discussion afin de protéger le secret. Les règles des meutes se sont, aujourd’hui et de manière générale, adoucies du fait de familles mixtes.

Malheureusement, il arrive que d'autres personnes soient au courant, bien souvent à cause de solitaires inconscients ou maladroits, ou à cause de personne pensant chasser le big foot et tombant sur des métamorphes. Le secret est parfois bien difficile à garder et lorsque celui-ci n'est pas suffisamment protégé, il peut se créer des groupes de chasseurs chez les humains... ou pire encore.

Revenir en haut Aller en bas
The Watcher
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: 1 • Métamorphes: Qui sont ils?    Sam 11 Aoû - 11:40

Biologie & psycologie
 

Physiologie
Les métamorphes, bien qu'ayant un physique similaire à celui des humains, ont un métabolisme et un organisme légèrement différent. De ce fait, ils ne peuvent se rendre à l'hôpital, au risque que des analyses ne dévoilent leur nature. Ils doivent donc être très prudents.
De façon générale, les métamorphes sont plus agiles et ont une force supérieure, se rapprochant de celle d'un athlète de haut niveau. Cela dépend ensuite de l'animal du métamorphe et de ses caractéristiques.

Ils possèdent un système immunitaire et régénératif environ 3 fois supérieur à celui d'un humain. Ils ne sont pas sujets aux maladies communes comme le rhume... Ils vieillissent également moins vite, même si leur espérance de vie n’excède pas de beaucoup celle des humains (120 ans, mais en bien meilleure forme). L'âge s'affiche moins sur leur visage.

Leur sens sont également supérieurs à la normale. Leur ouïe peut saisir les ultrasons et ils peuvent entendre à distance assez clairement. Il en va de même pour leur vision et leur odorat. Cela dépend bien entendu ensuite de l'animal de chaque métamorphe et de ses points forts ou de ses points faibles. La comparaison ici est en rapport aux humains.

L'animal et l'humain ne font qu'un: si un méta est blessé sous forme animale et parvient à reprendre forme humaine, il sera toujours blessé, au même endroit. De même, s'il est un animal albinos: la forme humaine le sera également.


Génétique
Le gêne métamorphe est issue d'une mutation, qui a permit l'émergence d'une espèce distincte de celle de l'espèce humaine classique "Homo Sapiens" et pourrait être appelée "Homo Lupus". Il ne s'agit pas d'une malédiction ou d'un virus. On naît métamorphe. On ne le devient pas par morsure, ou par un autre rituel étrange.

Le gêne est dominant dans une lignée. Voici quelques informations...
● Si les deux parents sont métamorphes: l'enfant sera obligatoirement métamorphe.
● Si un parent est métamorphe et l'autre humain: l'enfant aura 75% de chances d'être métamorphe.
● Le gêne n'est pas dormant, il est présent ou absent et ne peut donc pas sauter de génération. Si un couple mixte donne naissance à un humain, celui-ci ne pourra pas donner naissance à un métamorphe.
● Si les parents sont des métamorphes ayant une forme animale différente, l'enfant aura 50% d'être l'un ou l'autre des animaux de ses parents. Il ne sera jamais un hybride des deux espèces, comme cela peut se produire dans la nature (ces hybrides ayant en général une espérance de vie assez courte et une forte fragilité).

Il n'existe de ce fait pas de race hybride chez les métamorphe, et ceux même pour des espèces hybrides qui ,chez les animaux peuvent aujourd’hui se reproduire et agrandir leur nombre. les métamorphes ne sont pas des animaux et une modification dans l'espèce prendrait des siècles.
De même, Il existe des animaux à l'état naturel avec des raretés génétiques ou spécificités, comme les lions ou tigres blanc. Cela est déjà rare dans la nature, mais l'est encore plus chez les métamorphes. (faire demande au staff: limité)


Comportement
Les métamorphes sont des personnes très territoriales, qui protègent leurs habitations et leur territoire  férocement. Ils peuvent, selon les cas et selon la force du lien et de leur acceptation de l' animal, avoir même sous forme humaine un comportement se rapprochant régulièrement de celui de leur alter-ego. Il est donc possible qu'ils soient assez tactiles avec les autres membres de la meute. Par exemple, des métamorphes proches peuvent également se frotter le visage l'un à l'autre, c'est une façon de s'imprégner de leurs odeurs et peut être un signe de réconciliation, ou un signe de confiance.

Les métamorphes se reconnaissent entre eux, même sous leur forme humaine et savent au minimum de quel type d'animal il s'agit, même si la race peut ne pas être claire à l'instant même. Ils sauront toujours s'il ont affaire à un canin, à un félin... etc. Le doute peut être présent dans le cas d'espèce qu'ils n'auraient encore jamais rencontrées.

Revenir en haut Aller en bas
The Watcher
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: 1 • Métamorphes: Qui sont ils?    Sam 11 Aoû - 13:30

Biologie & psycologie
 

L'animal
Être métamorphe, c'est être en partie animal. C'est la nature même de votre être, vous pouvez ne pas l'accepter, mais vous ne pouvez pas le changer. C'est ce que vous êtes : mi-humain mi-animal. Il ne s'agit pas d'une possession, l'animal est vous et vous êtes l'animal, comme si votre âme était scindée en deux. Selon l'acception et la relation de l'humain à son animal, ceux-ci peuvent parfois sembler être comme deux entités totalement différentes, ou à l'opposé n'être qu'une seule personne, ne sachant plus où l'un s'arrête et où l'autre commence. L'animal peut parfois ne pas comprendre les réactions humaines et vice-versa. Les métamorphes communiquent souvent avec leur animal intérieur, ou inversement, de façon intuitive. C'est un peu comme parler à sa conscience.

La nature animale des métamorphes a une influence sur ceux-ci. Ils sont notamment presque tous très territoriaux, ils n'ont pas non plus le même rapport à la nudité que la plupart des humains, se retrouvant nus à chaque fois qu'ils reprennent forme humaine change la vision des choses très jeune (il y a cependant des vêtements aux abords du territoire, les méta ne se balade pas nu sur le territoire). L'animal de chacun influence bien souvent le comportement même de l'humain et sa nature joue sur les capacités du métamorphe. Par exemple, un métamorphe loup sera plus endurant qu'un métamorphe jaguar, mais bien moins agile.


La transformation
La première transformation a lieu, en général, au début de la puberté. Celle-ci est douloureuse et peut être traumatisante, si l'enfant n'est pas accompagné ou ne connaît pas sa nature. Certains métamorphes peuvent se transformer partiellement étant enfants, sous le coup d'émotions intenses. Heureusement, passée la première transformation et les premières modifications du corps, les suivantes sont peu douloureuses. Elles finissent par être une simple habitude. La transformation ne prend généralement que quelques secondes.

La première transformation n'apparaît pas comme par magie : quelques mois avant, le métamorphe devient plus irritable, sent sa température corporelle changer (en fonction de l'animal qu'il deviendra), ses sens s'aiguisent... Durant cette période, il doit quitter le complexe scolaire humain s'il y est inscrit. Après la première transformation, une période d'acclimatation d'environ six mois est également nécessaire. L'école peut être reprise par la suite si le métamorphe le souhaite, mais il peut également rester au sein de la meute pour poursuivre ses études. Pour les métamorphes qui ne fréquentent pas l'école humaine, les cours sont adaptés afin de lui permettre de vivre au mieux cette transition très importante.

Une douleur intense peut empêcher la transformation ou la rendre difficile, dans un sens ou dans l'autre. Si l'animal est inconscient, il reprendra presque systématiquement sa forme humaine.

Des transformations involontaires ou inconscientes peuvent également avoir lieu, lors de violents cauchemars par exemple, ou en cas de peur ou de colère extrême. Dans ces cas-là, la transformation peut être partielle ou totale.

Les métamorphes ont besoin de se transformer régulièrement : une trop longue période de temps passée uniquement sous forme humaine peut amener à des soucis de contrôle, des transformations involontaires ou même la frénésie.

La frénésie
Il arrive lors de rare situation, lorsqu'un métamorphe s'empêche de prendre forme animale pendant une trop longue période, ou lors d'un stress particulièrement violent ou situation traumatisante que la partie animale émerge et échappe à tout contrôle tel un animal enragé. Le métamorphe sera alors totalement hors de contrôle. Il est alors presque impossible à calmer, seul son âme sœur aurait une chance, même l'aura d'alpha ne pouvant apaiser un métamorphe en frénésie, il faudra alors user de la force ou de calmant puissant.


La latence
Il s'agit d'un trouble peu fréquent chez les métamorphes, empêchant ceux-ci de se transformer entièrement. Dans le cas d'une latence, l'animal est incapable d'émerger et de prendre forme.

On a cru durant une période qu'il s'agissait en fait de métamorphes d'union mixte et que c'était une tare due à cette union. Mais les recherches des shamans sur le sujet ont prouvé le contraire : un enfant né de deux parents métamorphes pouvait également souffrir de latence. Aucune explication claire n'a encore été trouvée à ce jour sur ce symptôme, il est toutefois connu que cela peut être un fait de naissance, ou bien être dû à un traumatisme d'enfance, qui fait que le métamorphe n'a jamais pu se transformer. Une fois l'animal sorti, ce dernier ne peut plus s'effacer.

La latence est une situation pénible à vivre, l'animal ne pouvant en aucun cas s'exprimer entièrement, ni prendre forme. Le métamorphe peut partiellement se transformer cependant (griffes, crocs) et peut communiquer dans certains cas avec son animal. Un latent, qui soudainement pourrait faire sortir son animal, risquerait de perdre entièrement le contrôle s'il était seul et partir en frénésie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 1 • Métamorphes: Qui sont ils?    

Revenir en haut Aller en bas
 
1 • Métamorphes: Qui sont ils?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal Inside :: Welcome :: Au commencement :: Annexes-
Sauter vers: