Partagez | 
 

 3 • Us & Coutumes

Aller en bas 
AuteurMessage
The Watcher
avatar

Messages : 214

MessageSujet: 3 • Us & Coutumes   Sam 11 Aoû - 15:42

La meute
 

Rejoindre la meute
Pour rejoindre la meute, il faut entrer en contact avec certains de ses membres. Il faut soit y être invité, soit en faire la demande. Dans tous les cas, il vous faudra gagner le respect du Bêta et de l'Alpha de la meute et faire vos preuves. Il pourra vous être autorisé, durant une période donnée, de partager le territoire du groupe, mais ne vous leurrez pas: vous serez sous étroite surveillance et le moindre faux pas vous condamnera au mieux à être expulsé, au pire à être exécuté.
Si vous parvenez à faire vos preuves et à gagner la confiance de la meute, l'Alpha pourra alors vous intégrer au clan.

Rituel d'intégration
Un rituel a lieu pour chaque nouvelle arrivée dans la meute, souvent suivi d'une fête. La meute se réunit au cœur de leur territoire, formant en fonction de la taille de celle ci plusieurs cercles, les uns autour des autres. Au centre de ces cercles, le Shaman, l'Alpha et le nouveau venu. Il y a contact physique entre chaque membre de la meute durant le temps de la cérémonie. Celle-ci est assez courte, le nouveau venu promet loyauté à la meute, suite à quoi le shaman lui tranche légèrement la main pour ajouter son sang au breuvage Kava, dont la recette entière n'est connu que du Shaman: elle est composée de plantes, d'épices et d'une goute du sang de chaque membre de la meute. Le breuvage est bu par l'Alpha, le nouvel arrivé, puis par le Shaman et est ensuite passé au reste de la meute. Le lien psychique entre tous s'établit alors. S'en suit dans la majorité des cas une fête, ou un grand repas partagé par tous.
Spoiler:
 


Les lois de la meute

La parole de l'alpha vaut loi
 
Défier l'alpha est une mauvaise idée et sera sanctionné d'une manière ou d'une autre. Cela peut aller dans les cas les moins graves à de simples corvées, ou bien à l'enfermement... et aller jusqu'au bannissement, voire la mise à mort.


Le secret doit être férocement gardé

Il est formellement interdit de se transformer devant un humain ou d'en attaquer un sous sa forme animale. De la même façon, il est strictement interdit de révéler sa nature à un humain, quelle que soit votre relation avec celui-ci (sauf exceptions:âme sœur). Autrefois, la transgression était automatiquement sanctionnée par la mort. Aujourd'hui, cela est toujours sévèrement puni, mais les Alphas sont moins enclins à prendre une vie s'il y a des circonstances atténuantes.

Exceptions: Dans le cas où l'âme-sœur serait un humain, il pourra alors être mis dans le secret et devra à son tour le protéger. Il en va de même pour la famille proche (frère ou sœur si jumeaux par exemple)  
En ce qui concerne les couple mixte humain/méta , l'autorisation devra alors impérativement être demandée à l'Alpha pour révéler sa nature, cependant, dans la plupart des cas, elle est refusée. Gardez à l'esprit que seules les âmes-sœurs sont autorisées à vivre sur le territoire. Ainsi, certains enfants métamorphes ont grandi au sein de la meute sans un de leur parent. N'oubliez jamais non plus que chaque humain mis dans la confidence est mis en danger...

Aucun humain sur le territoire

Les humains ne sont pas les bienvenus sur le territoire des meutes, pour des raisons évidentes et tout un chacun se doit de les chasser. Les seuls êtres humains pouvant vivre dans la meute sont les âmes-sœurs des métamorphes ou leur enfant humain. Les imprégnés n'y sont pas autorisés. Certains humains peuvent gagner l'autorisation de visiter le territoire (imprégné ou humain de confiance connaissant le secret) mais doivent recevoir l'autorisation de l'Alpha la première fois et celle du Bêta à chaque visite. Ils sont sous surveillance malgré tout.

Un enfant par couple

Les meutes ne pouvant pas s'étendre à l'infini, tout comme dans la nature la population est régulée. Cela peut paraitre cruel mais c'est ainsi depuis presque toujours: bien souvent, dans les temps reculés, les Lambdas et les Sigmas n'avaient pas l'autorisation de procréer, ce n'est plus le cas aujourd’hui, chaque couple peut avoir un enfant. Seuls les Alphas et les Bêtas peuvent avoir plusieurs enfants, mais jamais plus de trois.

Exceptions: En cas de grossesse multiple, le couple sera, dans la plupart des meutes, autorisé à garder sa portée.


L'Alpha ne peut s'imprégner d'un Sigma ou d'un humain

Un Alpha n'aura jamais pour âme-sœur un humain ou un Sigma. Leur nature, leur force et leur aura écrasante rendrait la relation malsaine, ainsi l'a voulu la nature. Les Alphas doivent le respecter. Ils n'ont pas le droit de s'imprégner d'eux non plus, au risque de perdre leur meute et de mettre la vie de leur compagnon en danger.

Le marquage doit être consenti

 Nous ne sommes plus au moyen âge où une âme-sœur avait le droit de marquer l'autre même sans son accord. Aujourd'hui, tout marquage ou imprégnation forcée est sévèrement punie, la plupart du temps par le bannissement ou la mort.


Protéger la meute

La meute passe avant tout et sa protection est l'affaire de tous. Même si, dans la majorité des cas, il ne sera jamais demandé à un Sigma de se rendre sur le champ de bataille, tous doivent protéger la meute et ses membres. Lors des guerres totales entre groupes, les Lambdas et les Sigmas participent pour protéger les leurs d'une façon ou d'une autre.


Participer à la vie de la meute

Chaque membre de la meute doit participer à la vie de celle-ci et aider dans la mesure de ses capacités. Que ce soit la chasse de grosse proie à ramener pour tous, l'éducation des plus jeunes, la cuisine, le ménage, l’aménagement ou l'entretien du territoire, l'entrainement ou l'animation au sein de celle-ci... chacun a quelque chose à partager.



Quitter la meute
Quitter une meute n'est pas comme quitter votre petit ami. Il ne vous suffit pas de franchir les portes du territoire et de dire au revoir. Un lien uni tous les membres de la meute, quitter celle-ci de son plein gré ou en être exclu est un événement très important et est ressenti par chaque membre du groupe. Tout comme pour rejoindre le groupe, un rituel a lieu afin de briser le lien qui vous unit.

En cas de départ, un rassemblement a lieu pour les adieux: une célébration ou en cas de bannissement un rassemblement pour rappeler les raisons de celui ci et laisser chacun ajouter son mot afin le départ du membre exclu. La personne quittant la meute devra alors une nouvelle fois, de gré ou de force, boire un élixir préparé par le Shaman. Son sang devra également couler, souvent des lacérations au niveau des mains ou des bras.

La rupture du lien n'est pas anodine. Elle est ressentie par chaque membre de la meute, c'est souvent quelque chose qui marque et cela peut même parfois être très douloureux physiquement pour la personne exclue, si ce n'était pas son souhait.



Dernière édition par The Watcher le Sam 11 Aoû - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Watcher
avatar

Messages : 214

MessageSujet: Re: 3 • Us & Coutumes   Sam 11 Aoû - 16:09

 

Croyances
De manière générale, les métamorphes sont plus proches et respectueux de la nature, tendant à la protéger, celle-ci étant après tout leur source principale de nourriture et leur lieu de vie. Même si les nouvelles générations sont moins féroces sur le sujet, elles restent plus sensibles à celle-ci que les humains.

Les anciennes croyances sont plus ou moins encore présentes aujourd’hui, une partie au moins de la population métamorphe croit aux Dieux ou aux Esprits de la nature, qui maintiendraient l'équilibre du monde. Ils les considèrent comme des guides. Ces croyances se rapprochent de celles des anciennes tribus amérindiennes ou d'autres horizons. D'ailleurs, on croit souvent que les dons des Shaman, guérisseurs et oracles sont des cadeaux des Esprits et que ceux-ci les guident afin d'aider leur meute.


La mort
La mort est un élément de la vie et est quelque chose de bien moins craint chez les métamorphes que cela ne peut l'être dans la population humaine. De par leur nature animale, les métamorphes sont en général plus prompts à accepter la mort et à faire leur deuil, sauf bien entendu dans le cas de la mort de l’âme sœur, ou d'un traumatisme liée à celle-ci.

Un rituel a lieu au sein de la meute dans un lieu un peu reculé. Tous se regroupent afin d'honorer la mémoire du défunt, qui est enroulé dans un linceul et déposé sur un autel de bois qui sert de bucher, fabriqué pour l'occasion par les membres de la meute. La famille ou les proches prennent la parole, puis l'Alpha. Le Shaman salue ensuite le défunt et lui ouvre le chemin dans l'au-delà, en fonction des spécificités des meutes. Un proche du mort utilise une torche pour allumer le bucher, tous se recueillent alors que l’âme du métamorphe est libérée. Il est de coutume qu'au moins une ou deux personnes restent près du bucher jusqu'à ce que le corps ne soit plus. Les cendres sont ramassées et rendues à la famille. Elles sont presque toujours dispersées dans la nature.

Ce rituel est ancestral mais d'autant plus important de nos jours, avec l'amélioration de la technologie et les test ADN. Il ne peut rester de traces d'un métamorphe, au risque de dévoiler le secret de tous. Ainsi, même les Varulfs brulent leurs morts ou s'arrangent s'ils sont seuls et malades, afin d'être incinéré.


Communication

Le lien:  Dès le rituel d'entrée dans la meute, un lien se crée. Chaque membre de la meute est relié psychiquement. Ce que cela veut dire? Que lorsque l'un des membres de la meute est en grave danger, les autres peuvent le ressentir. Cela n'est pas précis mais le lien est présent. De plus, une fois le lien formé, chaque métamorphe du groupe est capable, sous forme animale (et uniquement sous cette forme) de communiquer avec ses compagnons par la pensée, quelle que soit son espèce.

La corne sacrée: Chaque meute ou presque en possède une. Son secret est détenu par le Shaman. Cette corne permet de sonner l'alerte générale, elle est inaudible à l'oreille humaine ou animale mais chaque métamorphe pourra l'entendre à des kilomètres à la ronde. Elle n'est utilisée qu'en cas d'urgence extrême et signifie le rapatriement de chaque métamorphe sur le territoire. C'est le cas en cas de dangers graves (attaque/incendie). A Teekon Creek, les deux meutes s'entendant bien, si l'une venait à déclencher sa corne, des émissaires viendraient aussitôt et la seconde meute se préparerait elle aussi à toute possibilité.

Technologie: Aujourd’hui, chacun possède un téléphone portable, une montre connectée ou autre gadget électronique. Ainsi les meutes ont su les mettre à leur service. En effet, chaque métamorphe possède un petit dispositif avec un bouton d'urgence en cas de danger qui envoie un message avec ses coordonnée à la totalité de la meute. De même, un certain nombres de très courts messages ont été programmés et intégrés à chaque smartphone, pour signifier aux membre de contacter la meute ou de rentrer immédiatement.

Revenir en haut Aller en bas
 
3 • Us & Coutumes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» De la Coutume Poitevine (Archives)
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» Du mariage hobbit
» La grouillante populace de la Cour des Miracles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal Inside :: Welcome :: Au commencement :: Annexes-
Sauter vers: