Partagez | 
 

 Jared • Le cri du loup

Aller en bas 
AuteurMessage
Jared Archer
Gamma Tekoa
avatar
Gamma Tekoa

Couleur Rp : #86b8b8
Avatar : Charlie Hunnam
Messages : 20
Crédits : José

MessageSujet: Jared • Le cri du loup   Mer 15 Aoû - 23:31

Jared Archer

Bonjour, je m'apelle Jared Archer j'ai 32 ans, j'ai vu le jour le 28/01/1986, à Détroit/Michigan. Je suis Américain, j'ai des origines inconnues et je suis un métamorphe loup. Je fais partie de la meute Tekoa où je suis un(e) gamma mais je suis aussi gérant de pompes funèbres et nettoyeur de Tekoa. Plus personnellement, j'aime les femmes/etc et je suis célibataire. Oh et on me dit que je ressemble à Charlie Hunnam
L'animal et moi :
Malgré des débuts difficiles, c’est seul que j’ai dû affronter ce loup, me plongeant d’abord dans une terrible terreur. Il m’arrivait même d’en faire des cauchemars et de me réveiller en pleine nuit, mais jamais dans mon lit. Peu à peu, je m’y suis accomodé, callant mon rythme de vie à celui de ma part animale, devenant son esclave. Ce n’est qu’avant de rentrer dans la meute Tekoa que j’ai appris à le maîtriser. J’ai repris le contrôle de ma vie. Il m’arrive même de pouvoir communiquer avec ce loup. Lorsque j’entre dans une phase de méditation. Ça, je le dois à mon mentor.

Il m’arrive donc de m’endormir, et de rejoindre ce bosquet, en pleine nuit. Ce même endroit qui revenait sans cesse durant mes terreurs nocturnes. J’y vois ce loup blond, presque blanc. Je m’approche de lui. Il tente encore de me dominer, mais je lui montre qui de nous deux est supérieur à l’autre. Je le combats parfois, mais bien souvent, c’est en paix que nous communiquons.

J’ai appris à me servir de ce don que je prenais bien trop souvent pour une malédiction. Et s’il guide ma vie, ce n’est autre que pour lui que je le fais.
I am what I am :
Peu importe qui vient me parler, peu importe son statut, je ne suis pas du genre à m’incliner facilement. Voire pas du tout. Si l’on veut mon respect, il faut le gagner, ce qui n’est pas mince affaire. Je veille au grain sur mes proches, et particulièrement ma meute, dévisageant le moindre étranger s’y présentant. Mais mon sens de la morale m’oblige parfois à m’opposer au mien lorsque certains d’entre eux dépassent les bornes. Je ne peux pas dire qu’il s’agisse d’un sens de la justice, puisque dés que je me suis retrouvé à vagabonder, j’ai dû apprendre à me débrouiller par moi-même. Le petit orphelin qui a tout perdu n’a qu’un seul objectif : tout gagner. Les yeux plus gros que le ventre, sans doute, mais en aucun cas je ne m’arrêterai en chemin vers la richesse et la luxure. Et que celui qui s’y oppose s’accroche et charge ses fusils, parce qu’en tant qu’humain comme animal, je montre les crocs.
Let's talk about the little things

Jared n’a jamais connu ses parents. Les seuls qui ont un jour comptés pour lui ont été ceux qui l’ont trahi et abandonné. • Jared apprécie manger un barbecue avec ses proches. • Il a appris à voler, mentir, parier, tricher en se débrouillant seul sur la route, encore loin de l’âge adulte. • Il sait jouer de la guitare et du piano. Il a certaine compétence en mécanique. Mais sa plus grande faculté reste la bagarre. Qu’il soit armé d’un fusil, d’un pistolet, d’un couteau ou a main nu, Jared a ça dans le sang. • Jared se déplace essentiellement en moto, même s’il lui arrive d’utiliser sa camionnette si le besoin se fait ressentir. • Jared n’aime pas les comédies musicales. • Bien avant d’être un Gamma de la meute, Jared a déjà caché un corps pour la pègre, alors qu’il n’avait même pas cet atout majeur : son salon funéraire.

What about the soul mate?

Jusqu’ici, il n’y a jamais cru. Il ne s’est jamais penché sur la question. Puis il l’a vu. Cette rousse au regarde si profond pouvant sonder son âme. Il le sait, il le ressent : c’est elle. Mais pourquoi le destin se joue-t-il de lui en le liant à une humaine ? Peut-il briser cette voie ? Ou n’a-t-il pas le choix ? Jared est en plein questionnement à ce sujet, n’en faisant part qu’à très peu de monde voire personne.

Derrière l'écran
Mon pti nom c'est Mortuus et j'ai 27 ans. Je suis arrivée sur le forum par par Arielle. Ceci est mon 1er compte et je joue un personnageinventé. En cas de disparition de ma part, ou de suppression volontaire de mon compte, je souhaite que mon personnage disparaisse ou soit tué . En général je répond tous les 7 jours. Je connais le secret du règlement! C'est ok par Vero. et je voudrais ajouter que je ne mange pas de graine ! (pardon… J’avais cette phrase en tête…)



Dernière édition par Jared Archer le Jeu 16 Aoû - 22:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jared Archer
Gamma Tekoa
avatar
Gamma Tekoa

Couleur Rp : #86b8b8
Avatar : Charlie Hunnam
Messages : 20
Crédits : José

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Mer 15 Aoû - 23:32

ONCE UPON A TIME

Chapitre 1 : Premiers crocs

La route. C’est tout ce que je vois. Un asphalte détérioré par l’âge. Et je le foule d’un pas motivé, mon sac sur le dos remplis de ce que j’ai pu emmener, ma guitare posée sur une épaule dont je tiens le bout. Rien de tout cela n’aurai dû arriver. Jamais.  Je ne sais même pas ce qu’il m’arrive. Tout a l’air tellement… Faux.

Né de parents inconnus, j’ai été adopté à mon plus jeune âge, n’ayant même pas eu conscience que Peter et Sarah Archer ne sont pas mes vrais parents. J’étais aimé, l’enfant chérie par ce couple incapable d’avoir un enfant naturellement. Ils m’inscrivent dans une école privée où j’y côtoies des amis, des frères et sœurs. Doué en sport et en littérature, je redouble de vigilance pour les mathématiques. Un grand potentiel, que disaient mes professeurs. Quelle bande de faux jetons.

Mes chers faux-parents… Ces lâches. J’avais si peur. J’ai toujours si peur. Je me suis retrouvé seul comme jamais. La transformation eu lieu pendant une nuit. Je rêvais de mes parents. Mes vrais parents. Ceux qui m’ont donné la vie. Ils se disputaient à mon sujet, hurlant que j’allais être le motif d’un conflit entre leurs « familles ». Ma mère s’est mise à frapper mon père. Fou de rage, il s’est transformé en ce monstre assoiffé de sang. J’ai ouvert les yeux, couvert de sueur et hurlant à la mort. Mes os craquaient, ma peau devenait brûlante et peu à peu je me muais en cette bête sous les yeux de Sarah et Peter.

Le lendemain, ils faisaient comme si de rien n’était. Ils m’envoyèrent à l’école. J’y étais dévisagé. Comme s’il savait pour l’accident nocturne. Je me sentais juger. En pleurs, j’ai fui ce collège, courant à travers la ville, me planquant au fond d’un bus. Une fois arrivé, je ne pu voir qu’un camion de déménagement s’éloigner.

J’ai regroupé le peu d’affaire qu’il me restait et je suis parti, sans savoir où aller. J’ai erré durant des heures avant de me retrouver sous un porche pour m’abriter de la pluie. Je n’ai pas dormi de la nuit. Affamé, j’ai observé des chiens se battre pour un misérable restant de poulet.

Ce n’est qu’au petit matin que la police est arrivée. Signalé par un résident du coin, ils ont voulu m’emmener pour retrouver mes parents. J’avais si peur… Je sentais que ça allait recommencer, alors j’ai couru, encore et encore, profitant de ma petite taille et de mon agilité pour les semer au détour d’une ruelle, en me glissant sous un grillage. Et déjà mes phalanges se mettaient à craquer dans tous les sens.

En plein quartier industriel, j’ai trouvé un entrepôt abandonné. Je m’y suis une nouvelle fois transformé après avoir ôté mes vêtements. La chaleur étant si écrasante et étouffante. A mon réveil, j’étais en présence d’un clochard qui m’avait mis une couverture sur le dos. Ce dernier m’a expliqué qu’il m’a trouvé ici, nu comme un vers, que j’allais finir par attraper froid. Il m’a proposé un semblant de repas que j’ai dévoré. Il m’a demandé son histoire. Pour la première fois de ma vie, j’ai menti. Il en allait de ma survie.

Je suis resté quelques temps avec lui. Jack. Il m’a appris à voler pour manger. Il m’a appris à tricher pour m’enrichir. Mais il a surtout été plus un père pour moi que Peter ne l’a jamais été. Il a très vite su pour ce côté animal. C’était la première fois qu’il en voyait. Il était émerveillé.

Ou il faisait semblant de l’être. Un jour, il m’a emmené dans un vieux bar presque vide, en apparence. La seule personne présente semblait dormir à une table du fond. La fumée stagnait dans ce lieu, mais je ne voyais personne avec des cigarettes. Il m’a demandé d’attendre après m’avoir laissé au comptoir. Il s’est absenté dans l’arrière-boutique. Lorsqu’il est revenu, il m’a pointé du doigt. Deux types m’ont regardé. J’ai vu Jack prendre une liasse de billet.

J’ai tout de suite compris, lorsque ces mecs se sont approchés de moi et m’ont saisi à la nuque. L’un d’eux avait une seringue qu’il a tenté de me planter dans le cou. Une fois de plus, je devais fuir. Je me suis débattu jusqu’à ce que ce type, ce dormeur, rompt le silence. Il leur a demandé de me laisser. Il s’est fait menacer. Il a simplement souri face à cette arme avant que nos regards se croisent. Il avait ces yeux carnassiers.

Il s’est transformé devant leurs yeux et a commencé à les attaquer. Jack aussi y est passé. Je ne pu que me réfugier derrière le comptoir du bar. L’atmosphère avait cette odeur ferreuse qu’est le sang. Pleurant les larmes de mon corps, je me suis senti si seul, en prise avec la mort elle-même. Ce type est revenu vers moi et s’est assis à côté de moi. Il m’a simplement dit que tout irait mieux maintenant que je l’avais trouvé.

Il s’est relevé. Je l’ai suivi et j’ai observé ce qu’il faisait avec minutie, tirant une balle dans le corps de l’un et calant le pistolet dans la main de Jack. Il a réitéré l’opération jusqu’à ce que la scène ressemble au résultat d’une fusillade, effaçant toutes traces de nos présences.

Il m’a offert le logis pour la nuit. J’ai pu me réconcilier avec les douches, comme si c’était la première de ma vie. Le lendemain midi, nous nous sommes rendus dans un dinner. Il m’y a donné une carte et quelques billets. Il m’a dit de fuir. De me tirer de Détroit, d’éviter les grandes villes. Il m’a dit de me rendre dans le Colorado. Que des gens sauraient m’y aider. Lorsque j’ai demandé son prénom, il a simplement souri avant de se lever et de s’en aller après avoir réglé l’addition.

Je me suis mis en route, commençant ma longue marche pour sortir de Détroit. Comment un gamin de treize ans pouvait-il se rendre dans le Colorado autrement ?

Chapitre 2 : Take me home, country roads

Je me suis perdu, plus d’une fois. J’ai travaillé dans une ferme pour mériter mon repas et ne pas mourir d’épuisement. J’ai connu les mines de charbon de l’Ohio pour me faire un peu de fric alors que je n’avais que dix-sept ans. J’ai appris la mécanique dans une station-service le temps de me bricoler ma propre moto pour gagner du temps. J’ai changé plus souvent de noms que de vêtements, mentant plusieurs fois par jour sur mon identité.

Je roulais pour un gang de biker depuis quelques mois dans l’Illinois, faisant le sale boulot pour ces types. Je devenais comme ce type, cet autre… Loup ? Je reproduisais sans cesse ce que j’avais vu ce jour-ci, maquillant des scènes de crimes pour mon club. Mais c’est arrivé. Nous avions un peu trop bu. Nous venions de fêter mes vingts ans. La situation échappant à mon contrôle, je me suis transformé, tuant le seul et unique témoin dans cette frénésie : ma régulière. Je suis reparti sur ma bécane, et j’ai fui. Une nouvelle fois. Le doute, la peur et la rage m’animait. Je ressentais cette culpabilité.

Un jour, je prenais mon petit-déjeuner dans le dinner d’un motel miteux dans l’Iowa. Je l’ai revu là : ce type au sourire carnassier. Il ne m’a pas reconnu. Il faut dire que mon corps était loin du jeune adolescent qu’il a croisé dans ce bar. Forgé par l’expérience et à force de barouder, j’avais cet air beaucoup plus sombre. Je me suis installé à sa table et je suis resté à lui faire face. Il a eu ce même regard que dans le bar. Je souriais, la même lueur que lui au fond des yeux.

Il savait enfin qui se tenait en face de lui. Il m’a demandé ce que je faisais ici, pourquoi je ne me suis pas rendu à Teekson Creek. Je l’ai envoyé chier avec sa carte minable. Il m’a abandonné après avoir tué la seule personne qui comptait sur moi. C’est alors qu’il m’a expliqué que j’y trouverai des gens comme moi, des métamorphes. Il m’a expliqué ce que nous étions. J’ai surtout demandé son nom : Walt.

M’a-t-il bercé d’illusions ? Au début je le pensais. Mais je n’avais rien de mieux à faire. Je l’ai alors suivi jusque dans un squatte digne d’un repaire de toxicos. Il m’a appris ce que je devais savoir sur ma malédiction. Je ne perçois toujours pas ce don de cet œil. Il m’a expliqué ce que j’ignorais. Il m’a appris à canaliser l’animal qui me forçait à vivre en perpétuel mouvement.

Plus je progressais dans mon apprentissage, plus je le voyais s’enfoncer dans une maladie obscure. Il a presque réussi à me rendre la foi. Nous nous sommes finalement rendus à ce fameux endroit, retrouvant cette meute. Le Colorado n’était pas si loin que ça, en moto.


Chapitre 3 : Premiers pas en meute

Walt m’a présenté à ce type. Vu la posture qu’il avait, pour sûr, c’était quelqu’un d’important. Mais lorsque Walt lui a demandé de m’accueillir chez eux, je n’allais pas rester les bras croisés. Ouai, il m’a vendu du rêve avec sa description de cette meute. Mais il était clair que ces types allaient me la faire à l’envers tôt ou tard. Il me renvoyait largement la méfiance que je leur accordais.

Je suis retourné à cette chambre de Motel, j’ai saccagé l’endroit, pris d’une rage. Je ne peux la qualifier d’incontrôlable, étant donné l’enseignement de Walt. Ce dernier est revenu me voir, une bouteille à la main. Il s’est assis sur ce qu’il restait d’un meuble TV. Il m’a alors dit qu’il ne sait combien de temps il lui reste. Il m’a demandé de le faire pour lui, car je lui étais redevable. Il m’a demandé quelles étaient mes options.

Avec du recul, c’était sans doute la meilleure chose à faire. J’ai accepté. J’ai très vite regretté. Dés le lendemain, nous sommes retournés prés de cette meute et l’alpha, Mario, m’a fait passer un sale quart d’heure. Le pauvre, s’il pensait que c’était le pire, c’est franchement mal connaître la période de prospect chez les bikers. Je me suis retrouvé dans le rôle du souffre-douleur, le rebelle qui se fait rembarrer. Je faisais ce que je savais faire de mieux : nettoyer. Au lieu que ça soit des scènes de crimes, j’étais devenu de corvée de chiottes.

Quelle honte… Sans Sara pour me soutenir, et Walt, ce type qui peu à peu devenait un grand frère, j’aurai claqué la porte. Alors j’acceptais de nettoyer la merde en les remerciant de me donner ce rôle. Il ne fallu que peu de temps avant que je me rende compte qu’il y avait anguille sous roche : Sara avait des projets.

Etant l’une de mes seules amies dans ce trou paumé, je ne pouvais la laisser tomber. Je l’ai protégé lorsqu’elle a abattu ce Gamma, alors qu’elle prenait le contrôle de la meute. J’ai couvert ses arrières. Je me fichais du sort que l’on me réservait, elle avait à mes yeux beaucoup plus la carrure d’un chef que son père.


Chapitre 4 : De Lambda à Gamma

Les choses ont changé lorsque Sara a repris cette place. Je l’ai suivi, lui vouant allégeance. Pendant un an, elle s'est chargé de mon entraînement, me formant pour devenir un Gamma. Personne ne pourrait interférer dans cette loyauté que j’éprouve envers elle. Je lui ai alors parlé de mes talents de nettoyeur. Je lui ai proposé mes services.

Cette proposition a pris encore plus de poids lorsque ce soir de Décembre 2012, je me suis retrouvé autour d’une table de poker avec le propriétaire d’un salon funéraire. J’ai été jusqu’à parier ma moto. Sûr de lui et d’avoir la meilleure main de la partie, il a gagé son commerce. C’était sans compter les cartes que j’avais dans ma manche. Depuis, je suis officiellement gérant de ce salon. Quoi de mieux pour faire disparaître un corps que d’en foutre en terre de façon officielle ? Cette nouvelle fonction au sein de Teekson Creek m’offre également l’opportunité de travailler assez souvent avec les forces de l’ordre, m’y forgeant quelques contacts. Des potes de poker, des compagnons de bar. Beaucoup d’adjoints au Sheriff ont cette faculté d’avoir des noirs secrets que j’ai accumulé. De quoi tous les faire chanter. Une véritable chorale.

Cela me permet donc de couvrir les arrières de certains de mes nouveaux frères et sœurs, mais également des autres meutes. La priorité est que personne ne doit connaître nos secrets. Mais ces journées, en plus d’assurer la protection de la meute, sont bien trop lourdes, ce qui me force à déléguer mes fonctions au sein du salon pour les enterrements classiques. Je ne gère que les affaires sensibles étant rattachées aux métamorphes. Fort heureusement, je n’ai jamais eu besoin de beaucoup de sommeil. Tout est parfaitement réglé et chronométré.

Mais tout cela semble se compliquer depuis que j’ai croisé son regard. Je ne croyais pas à ces foutaises d’âme sœur, mais depuis quelques temps, je commence à avoir des doutes : la nouvelle en ville ne me laisse clairement pas indifférent.



Dernière édition par Jared Archer le Ven 17 Aoû - 18:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raven Creed
Varulf
avatar
Varulf

Couleur Rp : #993333
Avatar : Caity lotz
Messages : 533
Crédits : Kit

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Jeu 16 Aoû - 0:28

Bienvenue Officiellement pour l'ouverture Jared. Hâte de découvrir plus en détail ce petit loup dont j'ai entendu parler. hello

Si tu as des questions en plus tu peux nous contacter Sara était la spécialiste des tekoa si tu as des doutes sur la meute.
Revenir en haut Aller en bas
Jared Archer
Gamma Tekoa
avatar
Gamma Tekoa

Couleur Rp : #86b8b8
Avatar : Charlie Hunnam
Messages : 20
Crédits : José

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Jeu 16 Aoû - 1:07

Merci!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Veronika Faure
Lambda Manutoa
avatar
Lambda Manutoa

Couleur Rp : #996699
Avatar : Bridget Regan.
Messages : 167
Crédits : Myself&Kit

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Jeu 16 Aoû - 5:26

Bienvenue Jared!
Bon courage pour la rédaction de ta fiche et en cas de doute, un petit mp sur ce compte ou celui de Sara peu importe. J'ai hâte de voir le Nettoyeur des Tekoa à l'oeuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Arielle Campbell
Humain
avatar
Humain

Couleur Rp : #009966
Avatar : Deborah Ann Woll
Messages : 93

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Jeu 16 Aoû - 11:49

Je viens poser mes fesses d'humaine par ici moi :3:

Bienvenue de nouveau mon beau Jared! Courage pour ta fiche, t'hésite pas à venir me taquiner par mp ou Discord si besoin et...rolala comment je suis content de te voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Jared Archer
Gamma Tekoa
avatar
Gamma Tekoa

Couleur Rp : #86b8b8
Avatar : Charlie Hunnam
Messages : 20
Crédits : José

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Ven 17 Aoû - 18:43

Merci bien! J'espère que je vais vous plaire! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sara Sandrelli
Alpha Tekoa
avatar
Alpha Tekoa

Couleur Rp : chocolate
Avatar : Sarah Michelle Gellar.
Messages : 58
Crédits : Shootingstar.

MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   Sam 18 Aoû - 10:57

I.l est des noôôôôôtres !
Bienvenue sur Animal Inside !


Félicitations, te voilà tes nôtres !

Bienvenue dans la meute! Ravie de t'avoir à nos côtés, mon cher ami et Nettoyeur folité

Maintenant que ta fiche est bien remplie et complète, il te reste encore quelques formalités à remplir avant de te lancer dans le grand bain du RP! danse1 N'oublie pas de remplir ton profil pour que toutes tes informations soient directement disponibles pour les membres du forum.

Tout d'abord, les différents recensements dans le centre de contrôle : Avatar, Nom, Habitation, Animal (si méta') et Métier que tu pourras trouver aux différents liens. Cela va nous permettre d'intégrer tes informations et d'éviter que tu ne te trouves avec des doublons. C'est aussi l'occasion de trouver des collègues ou voisins pour ta fiche de liens !

D'ailleurs, tu peux désormais poster tes  fiche de liens et fiche de Rp, afin de t'aider dans la recherche de liens et dans l'organisation de ton personnage. Des ressources sont à ta disposition, si tu veux une fiche déjà codée. Mais tu peux en utiliser une autre si tu le souhaites... c'est comme un cadeau de bienvenue !

Tu as aussi la possibilité de créer, si tu en as besoin un scénario, ou des pré-lien dans la catégorie adoption du forum.

Pour la moindre question, n'hésite pas à MP les membres du staff : , @Raven Creed, @Veronika Faure ou @Adam Moore. Tu peux aussi passer par le poste des suggestions, si tu as des idées à proposer au forum !

Amuse-toi bien parmi nous et merci de venir participer à cette belle aventure qu'est Animal Inside !



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Jared • Le cri du loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jared • Le cri du loup
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un loup parmi les chiens ▷ m o r d r e d
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal Inside :: Votre arrivée :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: