Partagez | 
 

 4 • Et l'amour alors?

Aller en bas 
AuteurMessage
The Watcher
avatar

Messages : 110

MessageSujet: 4 • Et l'amour alors?   Jeu 12 Avr - 15:56




Pour les humains, les croyances autour de l'amour sont multiples et varient d'une culture à l'autre. Pour les métamorphes, cela est différent, tout du moins en partie: l’âme-sœur n'est pas un mythe pour eux, mais quelque chose de bien tangible et d’extrêmement important. La où les humain pourraient y croire en sentant un lien fort avec une autre personne, c'est bien plus puissant et physique pour un métamorphe.
En effet, chaque métamorphe a une âme-sœur. Dans la grande majorité des cas, il s'agira d'un autre métamorphe, même s'il peut arriver à l'occasion qu'un métamorphe se retrouve de paire avec une âme-sœur humaine.


L'âme-soeur
L’âme-sœur est le compagnon qui a été désigné par l'univers pour le métamorphe. Elle est l'autre moitié de son être, c'est un lien sacré et respecté par tous. Bien souvent, les métamorphes attendent leur âme-sœur, refusant de s'engager dans une relation officielle de type mariage, car en attente de rencontrer celui ou celle lui étant destiné.

Le lien d'âme-sœur est un lien extrêmement puissant. En effet, quand deux âmes-sœurs se rencontrent, elles se reconnaissent d'une façon ou d'une autre: souvent, leurs animaux se reconnaissent dès leur première rencontre. Cela peut être plus compliqué pour la partie humaine du métamorphe, qui peut ne pas être prêt ou prendre peur, ou bien refuser le changement. Il tentera consciemment ou non d'ignorer ce fait. Quoi qu'il en soit, les âmes-sœurs s'étant rencontrées ont bien du mal à s'ignorer: il existe une attirance physique très forte entre eux, un besoin de se rapprocher de l'autre, de le posséder, rendant les métamorphe très possessifs et protecteurs envers leur âme-sœur, jusqu’à ce que celle-ci soit sienne.
Lorsque les âmes-sœurs passent du temps ensemble, leur lien se solidifie. Ils peuvent ressentir légèrement les émotions fortes de l'autre. Une fois leur relation établie et les deux personnes prêtes, elles se marquent, signifiant leur appartenance l'un à l'autre. Le lien se déploie alors entièrement, permettant aux métamorphes de ressentir les émotions de sa moitié et de sentir s'il est en danger, même lorsqu'il sont séparés par une grande distance.


Le Marquage
Il s'agit d'un rituel métamorphe, lorsque les deux âmes-sœurs sont prêtes à s'unir. Lors d'un moment intime, les métamorphes se mordent l'un l'autre au niveau du cou, se signifiant la possession et l'appartenance de l'un à l'autre. La morsure, contrairement à une morsure classique, guérit mais la cicatrice ne disparaît pas. La marque reste jusqu'à la mort. Une fois le lien complété, les deux métamorphes sont liés au plus profond de leur être ,sentant les émissions ou sensation de l'autre, sentant le danger; ils peuvent également communiquer ensemble par un lien psychique sous leur forme animal. Une fois marqués, si l'une des deux âmes-sœurs meurt, l'autre le rejoindra dans la majorité des cas peu après, mourant de chagrin ou se donnant la mort. Les survivants ont presque tous perdu la raison, ou ne sont devenus que l'ombre d'eux-même, telle une coquille vide, tentant de survivre, parfois tel un automate pour leur enfants, mais ne tenant généralement pas très longtemps malgré tout.


Rareté: marquage unilatéral
Dans de rare cas, le marquage peut être unilatéral. Cela peut subvenir dans le cas d'une union humain/métamorphe, où l'humain accepte la morsure, mais ne se sent pas de faire de même. Cela peut aussi arriver entre métamorphes, dans de rare cas. Le lien créé sera déséquilibré: le métamorphe ayant mordu son compagnon aura alors un ascendant sur celui-ci, ressentira ses émotions sans que l'autre n'ai la capacité à faire la même chose. Cela sera moins fort qu'un lien complété. La personne ayant été mordue ressentira bien plus le besoin de la présence de celui l'ayant mordu et la séparation sur une longue distance peut alors se montrer douloureuse.
Il arrive dans de rares cas qu'un marquage ai lieu de force dans un moment intime ou non. Le lien sera créé malgré tout, si le reste du rituel est respecté, mais il sera plus faible. Il s'agira d'un lien de dominance, forçant plus ou moins l'autre à se soumettre et créant un besoin physique de la présence de l'autre. C'est bien entendu interdit par les règles de la meute et est passible de la peine de mort.
Le marquage unilatéral disparaît avec le temps, mais cela peut prendre des mois. Il disparaît totalement si l'auteur de la morsure meurt.


L'imprégnation
Il arrive que certains métamorphes ait perdu leur âme-soeur avant d'être marqués, ou pensent ne jamais la rencontrer, ou encore ne croient pas en son importance. Ils décident alors de se lier à vie avec la personne de leur choix, choisissant eux-mêmes leur compagnon. L'imprégnation est, à peu de chose près, la même chose que le marquage. La seule différence est que les métamorphes se marquant ne sont pas des âmes-sœurs. Le rituel est le même: un échange de morsure et voeux de possession/appartenance durant un moment intime. De la même façon, la morsure guérira et la cicatrice restera jusqu'à la mort des marqués. Le lien créé sera le même que celui entre deux âmes-sœurs, mais mais il sera bien plus faible. Le couple pourra ressentir les émotions de l'autre dans une certaine mesure, mais seulement après l'imprégnation. La mort de l'un des deux compagnons n’entraine pas la mort de son compagnon, mais cela peut, dans certains cas, l'amener malgré tout à la folie. Il s'agit d'une épreuve traumatisante lorsque le lien se brise. La marque du survivant disparaitra au bout de quelques mois.
Il y a des cas où un couple s'est imprégné et que l'un des deux rencontre son âme-sœur. Malheureusement la plupart du temps, la personne quittera son compagnon pour son âme-sœur, à plus ou moins moyen terme. Lorsque le compagnon sera marqué par son âme-sœur, sa morsure brisera le lien précédemment créé et effacera de la même manière la marque. La destruction du lien est aussi violente que la mort du compagnon dans la plupart des cas. Il existe de rares cas où le compagnon ignora son âme sœur, mais uniquement lorsque ceux ci était avec leur compagnon imprégné depuis longtemps et avait des enfants ensemble. Malgré tout, la situation n'est jamais heureuse.

La morsure unilatéral a exactement le même effet que le marquage unilatéral avec les même conséquences.


code (c) black pumpkin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
4 • Et l'amour alors?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si l'amour est un rêve, alors laissez moi dormir... [Loki ♥ ]
» Aiyana ~ «Si cet amour existe seulement dans mes rêves, ne me réveille pas»
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Animal Inside :: Welcome :: Au commencement :: Annexes-
Sauter vers: